Le gouvernement allouera 1,3 milliard d'euros au secteur du tourisme en 2021

Publié
29/10/2020

Le gouvernement affirme que le tourisme est un secteur "clé" car il représente plus de 12 % du PIB et fournit 13,6 % des emplois.

Le gouvernement va allouer 1,3 milliard au tourisme, dont 1,057 milliard proviendra du mécanisme de relance et de résilience, selon le projet de loi générale sur le budget de l'Etat (PGE) pour 2021 remis mercredi au Congrès par le ministre des finances.

Sur les 1,3 milliard d'euros, un total de 243 millions d'euros sera alloué au programme de coordination et de promotion du tourisme en 2021.

Le poste "Tourisme" est inclus dans les 2 230 millions d'euros alloués aux politiques du commerce, du tourisme et des PME pour l'année prochaine. Sur ce montant, 1 627 millions d'euros appartiennent au budget non financier et 603 millions d'euros au budget financier.

Dans ce contexte, l'Institut du tourisme d'Espagne, Turespaña, dispose pour l'année 2021 d'un budget de 85,2 millions d'euros avec lequel il développera un programme de soutien au marketing en collaboration avec les destinations et les produits et les entreprises de marketing pour aider à renforcer la marque touristique Espagne.

En outre, les lignes de financement pour les entreprises du secteur du tourisme seront maintenues en 2021, avec un budget de 128 millions d'euros, pour soutenir les entrepreneurs et retenir les talents.

Les fonds du mécanisme de récupération et de résilience seront utilisés pour financer des actions visant à l'entretien et à la réhabilitation durables des biens du patrimoine historique, le financement d'accords avec les communautés autonomes, le plan de durabilité du tourisme et des destinations, le financement de projets d'économie circulaire dans les entreprises, le développement d'associations dans le domaine des produits touristiques et le plan de transformation numérique des destinations touristiques.

Récupération de la mobilité et promotion de la marque Espagne

Le gouvernement souligne dans le projet que l'activité touristique est "clé" pour l'économie espagnole, puisqu'elle représente plus de 12% du PIB et contribue à 13,6% de l'emploi, en même temps qu'elle est l'une des activités économiques les plus touchées par la crise actuelle.

Dans ce contexte, il est important de récupérer la mobilité tant internationale que nationale, pour laquelle les différentes administrations publiques ont élaboré des protocoles et des guides de santé et d'hygiène pour les différents modes de transport public.

Le gouvernement souligne également qu'il est "essentiel" de garantir la sécurité de la destination, et à cette fin, les administrations disposent de protocoles de sécurité dans les espaces publics, et les entreprises du secteur ont élaboré des guides dans chacune des activités qui composent la chaîne de valeur du tourisme.

Dans ce scénario, le secteur doit être prêt à pouvoir redémarrer son activité chaque fois que cela est possible, pour lequel il doit pouvoir survivre à l'impact de l'arrêt et retrouver la confiance des voyageurs.

À cette fin, l'exécutif souligne comme "fondamental" que la reprise soit alignée sur les principes de durabilité socio-économique et environnementale, en s'engageant à utiliser efficacement les ressources en s'orientant vers une économie "propre et circulaire", comme le stipule le Pacte vert européen.

En outre, il doit continuer à travailler sur la numérisation, la différenciation et la désaisonnalisation des destinations touristiques. C'est pourquoi le ministère de l'industrie, du commerce et du tourisme, dirigé par Reyes Maroto, travaillera sur la récupération des destinations matures et sur la valorisation des destinations intérieures.

Créditos https://agenttravel.es/noticia-039622_El-Gobierno-destinara-al-sector-turistico-1.300-millones-en-2021.html