L'industrie japonaise du MICE reprend ses activités en s'adaptant au scénario post-pandémi

Publié
11/01/2021

À partir du 19 novembre, il n'y a plus de restrictions pour les espaces d'une capacité maximale de 5 000 personnes


Source : https://www.agenttravel.es/noticia-040346_La-industria-MICE-de-Japon-retoma-su-actividad-adaptandose-al-escenario-post-pandemia.html

Le Japon a repris les manifestations, congrès, conventions et réunions, en prenant comme référence les protocoles sanitaires mis en œuvre dans le pays, dans le cadre des efforts visant à contenir l'épidémie de COVID-19 et à garantir la sécurité des participants et des personnes assistant à ce type de réunion.

Dans les premiers mois de la pandémie, le Japon a lancé une campagne de prévention destinée aux citoyens et aux entreprises, qui les a encouragés à éviter les "3C" (closed, crowded, contacts), c'est-à-dire à ne pas s'exposer à des espaces fermés et bondés, et à maintenir une distance sociale. Le gouvernement japonais a déclaré l'état d'urgence entre avril et mai 2020, sans confinement au domicile, demandant aux citoyens de réduire la mobilité et les contacts au minimum nécessaire, limitations qui ont été observées par la plupart des Japonais, ainsi que l'utilisation de masques, une pratique sociale courante et répandue.

Alors que le Japon continue à travailler sur les mesures visant à contrôler les vagues ultérieures de la pandémie, les congrès, conventions et réunions ont pu reprendre d'ici la fin 2020, y compris les événements de grande envergure, grâce à l'assouplissement des restrictions sur la taille des événements le 19 novembre. Depuis cette date, il n'y a plus de restrictions pour les espaces d'une capacité maximale de 5 000 personnes, et ceux qui peuvent rassembler 10 000 participants ou plus ne peuvent recevoir que la moitié de leur capacité.

Le retour des événements d'ampleur diverse au Japon est accompagné de nouveaux protocoles sanitaires stricts inclus dans les directives des différentes entités liées au tourisme MICE au Japon, telles que le Japan Congress & Convention Bureau (JCCB), la Japan Convention Management Association (JCMA) et la Japan Exhibition Association (JEXA).

Livre de bonnes pratiques

L'Office national du tourisme du Japon (JNTO) et son département spécialisé dans le tourisme, le MICE, le Japan Convention Bureau, sont chargés de partager ces protocoles avec les organisateurs d'événements internationaux, de les accompagner et de les conseiller dans la planification de futurs événements.

Le JNTO soutient les représentants de l'industrie japonaise MICE dans l'adoption de nouvelles technologies de santé et de prévention pour les événements internationaux ; en fait, lors du dernier sommet annuel de ses ambassadeurs sectoriels, les participants ont pu s'informer sur les nouveaux équipements de santé.

Le JNTO a également publié un livre blanc de bonnes pratiques, intitulé "Planning the Ideal Business Event in Japan", provenant de différents fournisseurs et entreprises du segment MICE qui ont réussi à adapter leur offre à l'environnement post-pandémique, y compris l'ensemble de la chaîne de valeur (compagnies aériennes, trains, centres et espaces événementiels, hôtels, offices du tourisme, etc.)

Des protocoles stricts

Le cas du Centre des congrès Pacifico Yokohama est remarquable, car il a élaboré un plan de santé à plusieurs niveaux qui comprend des mesures telles que la disposition des sièges pour garantir la distance, la désinfection fréquente des points de contact, la fourniture de sprays à base d'alcool, l'installation de caméras thermiques aux entrées et des mesures sanitaires strictes pour la manipulation des aliments et des boissons, entre autres.

Grâce à ce protocole complet, Yokohama Pacifique a accueilli le sommet Asie-Pacifique de l'International Congress and Convention Association (ICCA) les 15 et 16 décembre 2020.

Le Japon a organisé plusieurs événements exceptionnels où il n'y a pas eu de foyers d'infection, grâce à un respect strict de la réglementation sanitaire.

L'été dernier (du 9 au 11 août), le Salon international de la bijouterie a attiré près de 6 000 acheteurs, exposants et visiteurs à Kobe, tandis que Tourism EXPO Japan, le plus grand salon du tourisme au Japon, s'est tenu pour la première fois à Okinawa du 29 octobre au 1er novembre, et a accueilli 24 080 visiteurs nationaux et internationaux sur 30 stands.

En outre, One Young World Japan, la section locale de l'association internationale des jeunes dirigeants, a organisé du 23 au 25 octobre le One Young World Tokyo Caucus, un événement hybride destiné aux jeunes entrepreneurs sociaux, qui s'est conclu par l'annonce du choix de Tokyo comme lieu du sommet mondial en 2022.

Plus récemment, la Tokyo Interphex Week (25-27 novembre), le plus grand salon des technologies pharmaceutiques et cosmétiques du Japon, a réuni 1 000 exposants et près de 20 000 visiteurs.