L'Andalousie vise à consolider ou à accroître sa part du marché des réunions et congrès

Andalucia destino MICE
Publié
26/01/2021

La région est la troisième au niveau national dans le segment MICE, après la Catalogne et la Communauté de Madrid.


Source: https://agenttravel.es/noticia-040539_Andalucia-aspira-a-consolidar-o-incrementar-su-cuota-en-el-mercado-de-reuniones-y-congresos.html

Le secrétaire général du tourisme du ministère du Tourisme, de la Régénération, de la Justice et des Collectivités locales, Manuel Muñoz, a déclaré lundi que l'Andalousie vise à consolider et même à augmenter sa part de marché en Espagne dans le segment des réunions et des conférences, une fois la situation actuelle surmontée.

Muñoz est intervenu dans la réunion virtuelle "MICE & Forum Inside", un événement au cours duquel ont été analysées les possibilités d'événements et d'incitations adaptés aux nouveaux temps, avec la participation de divers professionnels nationaux du secteur.

Comme l'a souligné le ministère du Tourisme dans une déclaration, l'Andalousie est la troisième destination nationale dans le segment MICE, après la Catalogne et la Communauté de Madrid, une position privilégiée dans laquelle ils assurent qu'ils travailleront "pour maintenir et réduire la distance avec les dirigeants du pays".

En ce sens, il a souligné qu'il s'agit d'un produit "d'une importance indiscutable pour l'Andalousie", pour son potentiel de désaisonnalisation, le pouvoir de dépense de ce profil de revitalisation des voyageurs et des entreprises et la génération de revenus qu'il apporte à la région.

Cependant, il s'agit de l'un des secteurs les plus touchés par la pandémie. Il a donc été considéré comme essentiel que la situation sanitaire actuelle s'améliore pour reprendre des niveaux d'activité acceptables dans la tenue des réunions professionnelles.

Reprise des événements

Le secrétaire général du Tourisme a également rappelé que l'Andalousie a pu réaliser, au cours de l'année 2020, certains des événements consacrés à ce segment de la programmation, "virtuellement ou en personne, en respectant toujours toutes les mesures de garantie sanitaire".

Ainsi, pour l'année 2021, l'intention est de reprendre l'activité, avec des rendez-vous tels que le congrès de l'OPC Espagne à Grenade, prévu fin février, ou un grand forum du tourisme MICE qui n'a pas pu avoir lieu en 2020 et qui est prévu cette année.

Il y aura également un effort spécial de communication de la part du ministère dirigé par Juan Marín "pour continuer à diffuser l'Andalousie comme destination privilégiée", ainsi que le soutien aux entreprises du secteur, qui sont "la partie fondamentale de l'entreprise et pour lesquelles le Conseil met en place des mesures de soutien.