L'explication des trois retards en cinq jours de l'AVE à Grenade

Ave Granada Madrid
Publié
02/07/2019

La ligne AVE entre Madrid et Grenade a accumulé trois retards d'une trentaine de minutes au cours de ses cinq premiers jours de service, sur lesquels ont circulé au total quarante trains. Samedi 29, le premier train du matin Madrid-Grenade aurait dû entrer par les voies de la gare d'Andaluces à 10h54 et ne l'a fait qu'à 11h27, accumulant ainsi un retard de 33 minutes. La raison, selon Renfe, était un incident technique.

Le 26, la première ligne Madrid-Grenade est arrivée 13 minutes en retard, mais comme Renfe s'engage à respecter la ponctualité de ces trains de 15 minutes, ce retard n'est pas considéré comme un incident indemnisable. Le retard de 22 minutes qui s'est produit le lendemain, le 27 juin, est le suivant. Les passagers de plus d'un quart d'heure ont le droit de récupérer 50% du billet et après 30 minutes le remboursement est de 100% du montant, à condition que les tarifs ne soient pas promotionnels.

Le vendredi 28 juin, un autre train à destination de Grenade a enregistré un retard de 27 minutes, selon Renfe, en l'occurrence parce qu'il a quitté la base de Madrid avec un retard. Les passagers qui ont été touchés par les retards ont jusqu'à trois mois pour présenter une demande d'indemnisation. Lundi, 10.200 passagers avaient voyagé sur l'AVE Grenade, 7.100 d'entre eux à Madrid et le reste à Barcelone.

Créditos https://www.ideal.es/granada/ave-granada-incidencias-tecnicas-demoras-20190702201325-nt.html