TIS2020 clôture sa première édition et montre que la renaissance du tourisme "a déjà commencé

Tourism Innovation Summit 2020
Publié
30/11/2020

Au total, 1 263 personnes de 16 pays ont participé à l'événement

Le Sommet de l'innovation touristique 2020 (TIS) a clôturé ce vendredi sa première édition qui s'est déroulée à Séville pendant trois jours. Ce sommet international du tourisme a discuté des besoins et des défis auxquels le secteur est confronté pour relancer la reprise économique après la crise sanitaire et a montré que "la relance du tourisme a déjà commencé", comme l'indique l'événement dans une déclaration.

Compte tenu des circonstances extraordinaires dans lesquelles le congrès s'est déroulé, en pleine pandémie et avec des restrictions importantes de la mobilité dans de nombreux pays, les 1 263 visiteurs de 16 pays ont été ajoutés aux 3 891 visiteurs "en ligne" de 46 pays sur les cinq continents. Les visiteurs ont pu assister à plus de 180 heures de conférences avec plus de 200 experts qui ont participé à TIS2020.

Les trois jours de la conférence ont mis en évidence la nécessité d'activer des stratégies à long terme, basées sur des modèles de collaboration entre l'industrie privée et l'administration publique et de regagner la confiance des voyageurs et la création de destinations touristiques durables et sûres.

La première édition du Sommet de l'innovation touristique a bénéficié d'une large représentation de dirigeants politiques, qui ont participé à de nombreuses sessions pendant les trois jours. TIS2020 a rassemblé l'administration européenne, des dirigeants nationaux, régionaux et locaux et des experts de l'industrie du tourisme afin de promouvoir des moyens de coopération et des accords pour le développement et la revitalisation d'une industrie clé pour l'économie mondiale. Sa Majesté la Reine a assisté à l'événement et a présidé la cérémonie d'ouverture.

Prévention en matière de sécurité et de santé

Tout au long de l'événement, la sécurité et la prévention sanitaire étaient présentes dès la porte du congrès. TIS2020 a effectué un total de 1 263 tests d'antigènes aux participants, dont 800 ont été réalisés à Fibes, le lieu qui a accueilli le congrès ces jours-ci, et un peu plus de 400 à l'origine.

"Nous nous sommes engagés à être l'exemple que la réactivation du secteur du tourisme est possible avec la réalisation de tests de ce type, tant à l'origine qu'à destination, une mesure que le secteur exige afin de reprendre l'activité le plus rapidement possible", a déclaré Silvia Avilés, directrice du TIS - Sommet de l'innovation touristique.

Avilés a également remercié la mairie de Séville pour sa collaboration et ses efforts pour la tenue du TIS dans la ville et le gouvernement régional d'Andalousie, qui "se sont engagés à ce sommet international pour relancer le tourisme".

Coopération entre les secteurs public et privé

Dans son discours lors de la cérémonie de clôture de cette première édition du TIS, Manuel Alejandro Cardenete, vice-président du tourisme, de la régénération, de la justice et du gouvernement local de la Junta de Andalucía, a déclaré que le congrès "a été un exemple clair qui démontre une fois de plus la capacité de l'Andalousie à organiser un congrès international, même en pleine pandémie, avec toutes les garanties de santé et de sécurité.

"Ce forum a également mis en évidence la nécessité d'une coopération et d'un engagement de l'administration publique et des entreprises pour regagner la confiance du voyageur et faire progresser un modèle de tourisme durable", a ajouté M. Cardenete.

Pour sa part, Juan Espadas, maire de Séville, a souligné que "cette première édition de l'EIT n'est que le début. Parce que l'EIT est déjà un grand projet de ville", a déclaré le maire, qui a estimé que cette conférence était précisément ce dont l'industrie du tourisme avait besoin pour reprendre confiance. "Et nous avons montré au monde qu'avec des mesures de sécurité sanitaire, c'est possible", a-t-il ajouté.

Créditos https://agenttravel.es/noticia-039972_TIS2020-clausura-su-primera-edicion-y-demuestra-que-la-reactivacion-del-turismo--ya-ha-comenzado-.html