Nouveau confinement au Royaume-Uni

Publié
05/01/2021

Le nombre de personnes hospitalisées dans ce pays insulaire est de 40% supérieur à celui du mois d'avril


Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi un nouveau confinement sévère, dans les conditions rencontrées en mars 2020, en raison de la propagation de la nouvelle souche de COVID-19 qui est apparue dans le pays.

Le nouveau confinement durera, en principe, jusqu'au 15 février, tous les types de centres étant fermés, des magasins aux écoles. Johnson a indiqué que dans la situation actuelle, il y a 40 % d'hospitalisations de plus qu'en avril et qu'ils sont "sous une plus grande pression de COVID-19 qu'à aucun moment depuis le début de la pandémie", selon Europa Press.

C'est pourquoi le Premier ministre exhorte les citoyens britanniques à ne rester chez eux et à ne sortir que s'il est indispensable d'aller travailler si l'on ne peut pas télétravailler, faire des achats essentiels, s'occuper et aider des personnes vulnérables ou pour des raisons de santé ou pour fuir une menace de préjudice ou de violence.

Ce nouvel événement annule la prorogation par le gouvernement espagnol, entrée en vigueur le mardi 5 janvier, de la suspension des vols au départ du Royaume-Uni jusqu'au 19 janvier imposée précisément pour lutter contre la propagation de la nouvelle souche de coronavirus.

Le marché britannique est l'un des deux marchés les plus importants pour le secteur du tourisme, qui reçoit une fois de plus de mauvaises nouvelles en termes de minimisation de l'impact de COVID-19 pendant la saison d'hiver tout au long de 2020.

De même, ce nouvel enfermement est un coup dur pour les agences de voyage britanniques, qui ont célébré la semaine dernière l'accord conclu entre le Royaume-Uni et l'Union européenne qui établit de nouvelles règles pour les voyages après la période de transition de Brexit.

En tout cas, Boris Johnson apporte un éclairage sur la question en soulignant que la différence avec le mois de mars est qu'ils procèdent maintenant à une vaccination massive de la population et qu'il y a déjà plus de citoyens vaccinés au Royaume-Uni que dans le reste de l'Europe. On s'attend donc à ce que ce confinement soit plus doux et ait moins d'impact.

Créditos https://www.agenttravel.es/noticia-040325_Nuevo-confinamiento-en-Reino-Unido-que-dificulta-la-temporada-de-invierno-para-el-turismo-espanol.html